Supporter des Girondins de Bordeaux 02 : site officiel du club de foot de MONTESCOURT LIZEROL - footeo

Championnat
1
1
23 décembre 2018 17:00
Amiens
87'
Gnahoré
  • Couvert
  • Mouillé
  • Médium
22 min
But marqué
Passe décisive
30 min
Remplacement
61 min
87 min
But encaissé
Gnahoré
NC
17:00 - 23 décembre 2018
NC
NC
23343 spectateurs
Les Girondins s’enlisent dans le ventre mou [Joueur par Joueur Bordeaux-Amiens] Les Girondins s’enlisent dans le ventre mou [Joueur par Joueur Bordeaux-Amiens] 23/12 - 19:52 | Il y a 1 semaine

Pour le compte de la 19e journée de Ligue 1, Bordeaux ne fait pas mieux qu’un match nul alors que le match semblait être à la portée des hommes d’Eric Bedouet. Avec deux matches en retard, les Marine et Blanc font du surplace au classement avec une douzième place à la trêve (1-1).

Benoît Costil : S’il a régulièrement touché le ballon lors des premières minutes du fait d’un bloc amiénois particulièrement haut, le capitaine des Girondins n’est pas inquiété lors de la première demi-heure. Il doit faire front suite à une frappe angle fermé de la part de Timité qui s’est défait avec de la vitesse un Igor Lewczuk déjà dépassé. Les Amiénois se montrent de plus en plus dangereux dans les dernières minutes du match et sur une belle frappe de Bodmer, Costil est à la parade à l’image d’un gardien de handball pour garder sa cage inviolée. Mais à force de pousser, Amiens parvient à faire son retard et le capitaine des Marine et Blanc ne peut clairement rien faire face au missile de Mendoza.

Sergi Palencia : Le latéral droit espagnol a une activité très importante notamment dans le pressing. Il vient aider régulièrement le milieu bordelais en grattant quelques ballons. Sur le but bordelais, il profite de l’espace qui lui est laissé pour bien contrôler. Palencia temporise avant de parfaitement feinter pour centrer du pied gauche. Il réalise vraiment l’une de ses meilleures parties avec les Girondins de Bordeaux notamment défensivement. Palencia ne cesse de prendre des ballons dans les pieds des joueurs picards.

Jules Koundé : Lors de la première mi-temps, Jules Koundé réalise 45 premières minutes de bonnes factures avec notamment 6 ballons récupérés. Avec la blessure de Pablo, il doit s’atteler à la tâche sur les duels aériens. Avec les offensives d’Amiens, le jeune défenseur bordelais connaît des difficultés à bien relancer.

Pablo : Le défenseur central brésilien réalise une couverture de zone assez importante tout en ne lâchant pas d’une semelle l’ailier Timité qui cherche régulièrement dans la profondeur. Mais l’international auriverde va rapidement laisser sa place à la 30e minute suite à un coup reçu au pied gauche. Il est remplacé par Igor Lewczuk qui prend sa place. Le polonais connaît quelques difficultés à faire oublier Pablo. Pour pallier sa vitesse, Lewczuk essaie d’anticiper la course de ses adversaires. Toutefois, il frôle régulièrement la correctionnelle notamment dans sa prise de décision pour donner le cuir à ses partenaires.

Maxime Poundjé : Le latéral gauche des Girondins est pris de temps à autre dans le dos du fait de la vivacité des ailiers d’Amiens. Mais la présence de Pablo permet de colmater les brèches. Avec l’entrée de Lewczuk ce n’est plus le cas et Poundjé reste bien plus aux côtés du polonais lors de la seconde période. Avec la présence de Yann Karamoh, le latéral réalise davantage de courses dans le dédoublement pour apporter une solution au joueur prêté par l’Inter. Sur le but d’Amiens, Maxime Poundjé est clairement responsable. Sur un renversement de jeu de la gauche vers la droite, le latéral est en retard. Ghnaore fait passer le ballon au-dessus de Poundjé avant d’allumer à bout portant Benoît Costil.

Lukas Lerager: Le milieu de terrain danois souhaite apporter régulièrement de la percussion dans l’entrejeu. Au retour des vestiaires, Lerager est aux côtés d’Otavio pour enrayer les vagues offensives adverses.  Plus les minutes passent et plus le danois est en difficulté dans cette partie face à Amiens où il disparaît petit à petit de la rencontre.

Otavio : Le milieu de terrain brésilien est souvent en six pur pour laisser Lerager percuter quand il le juge nécessaire. À l’image de Koundé, Otavio touche énormément de ballons et connaît sa réussite habituelle sur le nombre de  passes réussies.

Younousse Sankharé : On retrouve Younousse Sankharé en tant que titulaire depuis le match contre l’AS Saint-Étienne. Comme à son habitude, le milieu de terrain bordelais est positionné très haut sur le terrain juste derrière Jimmy Briand. Souvent placé dos au but, il percute,  mais il fait souvent preuve d’approximation dans certaines de ses passes.

Samuel Kalu : L’international nigérian est l’un des plus actifs sur le terrain notamment balle au pied. Les contre-attaques viennent régulièrement par l'ancien joueur de la Gantoise. Il coupe parfaitement la trajectoire du centre de Sergi Palencia pour l’ouverture du score bordelaise. Kalu n’est pas avare d’efforts, mais oublie de temps à autre ses partenaires pour privilégier la solution individuelle. Il aura pêché aussi dans ses centres où il n’en aura réussi que 3 sur 9 tentés.

Jimmy Briand : Après le match de Coupe de la Ligue, Jimmy Briand retrouve sa place au sein de l’axe de l’attaque bordelaise. Le numéro sept des Girondins de Bordeaux est très mobile sur le terrain et permute régulièrement avec François Kamano pour semer le trouble dans la défense picarde. Briand essaie de jouer au plus simple possible en sollicitant ses partenaires d’ailes. Il râle souvent auprès de ses derniers qui l’oublient alors que l’ancien joueur de Guingamp est démarqué.

François Kamano : L’international guinéen, bien que cantonné sur son aile gauche, propose une deuxième solution dans l’axe aux côtés de Jimmy Briand. Toutefois, François Kamano est peu visible sur le terrain. Lorsqu’il a le ballon, l’ancien joueur du Sporting Club de Bastia répète constamment le même type d’action. : fixer pour mieux revenir sur son pied droit. La Défense n’a aucune difficulté à lire son jeu. Il est logiquement remplacé par Yann Karamoh à l’heure de jeu. Dès le rentrant a le ballon en sa possession, on sent qu’à chaque fois il peut faire la différence que cela soit par sa vitesse de percussion ou bien par ses mouvements qui déroutent régulièrement son vis-à-vis. Mais dans les derniers instants de la rencontre, il ne parvient pas à faire la différence pour permettre à Bordeaux de repasser devant au tableau d’affichage.

HOMME DU MATCH

  • 19 Matchs joués
  • 0 Buts
  • 19 Titulaire
  • 2 Passes décisives
  • 0 Remplaçant
  • 6 Cartons jaunes
  • 1684 Min. jouées
  • 0 Cartons Rouge

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

G G P G P G

Répartition des buts

45 buts marqués
35 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

1 Paris St G 47 17 15 2 0 50 10 40
2 Lille 34 19 10 4 5 29 19 10
3 Lyon 32 18 9 5 4 30 21 9
4 Montpellier 30 17 8 6 3 25 13 12
5 St Etienne 30 18 8 6 4 28 22 6
6 Marseille 27 17 8 3 6 30 26 4
7 Strasbourg 26 19 6 8 5 30 23 7
8 Rennes 26 18 7 5 6 27 25 2
9 Reims 26 19 6 8 5 15 18 -3
10 Nice 26 18 7 5 6 13 17 -4
11 Nimes 23 18 6 5 7 26 28 -2
12 Bordeaux 21 16 5 6 5 19 19 0
13 Toulouse 21 18 5 6 7 17 27 -10
14 Nantes 20 17 5 5 7 24 25 -1
15 Angers 19 17 4 7 6 20 22 -2
16 Caen 18 19 3 9 7 19 25 -6
17 Amiens 16 17 5 1 11 16 30 -14
18 Dijon 16 18 4 4 10 16 31 -15
19 Monaco 13 18 3 4 11 16 29 -13
20 Guingamp 11 18 2 5 11 14 34 -20
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Préparateur physique
Entraineur
Entraineur adjoint
Entraineur adjoint

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

1 Paris St G 47 17 15 2
2 Lille 34 19 10 4
3 Lyon 32 18 9 5
4 Montpellier 30 17 8 6
5 St Etienne 30 18 8 6
6 Marseille 27 17 8 3
7 Strasbourg 26 19 6 8
8 Rennes 26 18 7 5
9 Reims 26 19 6 8
10 Nice 26 18 7 5
11 Nimes 23 18 6 5
12 Bordeaux 21 16 5 6
13 Toulouse 21 18 5 6
14 Nantes 20 17 5 5
15 Angers 19 17 4 7
16 Caen 18 19 3 9
17 Amiens 16 17 5 1
18 Dijon 16 18 4 4
19 Monaco 13 18 3 4
20 Guingamp 11 18 2 5