Supporter des Girondins de Bordeaux 02 : site officiel du club de foot de MONTESCOURT LIZEROL - footeo

Championnat
3
3
16 septembre 2018 17:00
Nimes
32'
Guillaume
45'
Bobichon
78'
Bozok
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
26 min
But marqué
Passe décisive
32 min
But encaissé
Guillaume
45 min
But encaissé
Bobichon
49 min
Carton jaune
56 min
But marqué
Passe décisive
57 min
But marqué
69 min
72 min
78 min
But encaissé
Bozok
80 min
Carton jaune
NC
17:00 - 16 septembre 2018
NC
NC
15895 spectateurs
Bordeaux en manque de maîtrise [Joueur par Joueur Bordeaux - Nîmes] Bordeaux en manque de maîtrise  [Joueur par Joueur Bordeaux - Nîmes] 16/09 - 19:25 | Il y a 2 jours

Après la trêve internationale, les Girondins de Bordeaux retrouvent le Matmut Atlantique pour y affronter un Nîmes Olympique qui a déjà surpris plusieurs formations depuis le début de cette Ligue 1 2018/2019. Eric Bedouet et Ricardo n’ont finalement pas effectué de changements dans le onze titulaire. Si les Bordelais ont mené à deux reprises au tableau d'affichage, le promu nîmois a su revenir à la marque (3-3).

Benoît Costil : Dans un angle très fermé et très excentré, Bozok arme une frappe et Costil vigilant repousse la frappe de sa main gauche ferme. Sur un corner à la 24e minute, Bobichon est trouvé et décoche une tête qui trouve le poteau de Costil qui semblait être battu. À la 30e minute, Nîmes développe son jeu. Costil arrive à toucher le ballon sur un centre pour écarter un peu le danger. Les Nîmois vont insister et sur un bon centre à ras de terre de Bozok, Guillaume propulse le ballon au fond des filets des Marine et Blanc pour l’égalisation à la 32e minute de jeu (1-1). À la 44e minute de jeu, Bobichon marque un coup franc qui ne laisse aucune chance à l’ancien portier rennais. À la 77e minute, Bobichon a une nouvelle offrande, mais cette fois-ci le portier bordelais boxe des deux points. Quelques instants plus tard, suite à un mauvais alignement de la défense et notamment de Palencia et Plasil, Bozok est seul face à Costil. Le portier met du temps à sortir et l’attaquant nîmois égalise avec un certain sang-froid (3-3, 77e).

Sergi Palencia : Le latéral formé au FC Barcelone déborde toujours autant d’énergie. Il essaie d’apporter dès qu’il peut une solution supplémentaire pour Kalu dans le couloir droit. Dans les derniers instants de la première période, le milieu bordelais est malmené. Palencia est obligé de se mettre à la faute à la 44e minute. Une erreur fatale puisque Bobichon se charge de la sentence à l’entrée de la surface et trouve la lucarne de Costil qui est battu. L’espagnol continue de provoquer et parvient à réaliser un super petit pont avant de remiser à Briand pour l’égalisation (2-2).

Jules Koundé : Jules Koundé évolue bien dans l’axe central gauche pour qu’Igor Lewczuk soit le plus à l’aise possible. À l’image des précédents matches, le numéro 4 bordelais connaît encore quelques difficultés dans la relance, mais reste impeccable sur ses duels en 1 contre 1.

Igor Lewczuk : Titulaire du fait de la blessure de Pablo, l’ancien joueur du Legia Varsovie connaît toujours les mêmes difficultés connues auparavant : une certaine lenteur dans ses déplacements pour stopper les vagues adverses.

Maxime Poundjé : Si Maxime Poundjé s’est montré peu offensif sur les premières minutes, il est à l’origine du but de Jimmy Briand à la 26e minute. Mais quelques minutes plus tard, il se fera prendre dans le dos à deux reprises. La deuxième sera la bonne avec Bozok qui fera la différence avant de centrer. Il sera remplacé à la 69e minute par Youssouf Sabaly poste pour poste.

Lukas Lerager : L’international danois est désormais démasqué (ndlr : Pour rappel, il avait subi une fracture au nez). Il essaie d’apporter régulièrement dans une solution sur le côté droit pour Kalu. Mais à certains moments, le milieu de terrain perd certains duels. Toutefois, il ne cesse d’effectuer un pressing important pour aider ses partenaires.

Jaroslav Plasil : Avec Benoît Costil, Jaroslav Plasil est l’un des joueurs bordelais à jouer le plus depuis le début de la saison. Il est déjà à son 5e match en tant que titulaire en Ligue 1. Toujours placé en pointe basse du milieu, il perd quelques ballons suite à de l’inattention. Alors que les Nîmois veulent aller chercher le troisième but, l’attaque des crocodiles parvient à réaliser un joli une-deux, mais Plasil veille au grain et récupère le ballon d’un superbe tacle glissé.

Younousse Sankharé : Dans les premières minutes, Sankharé n’hésite pas à avoir une position très haute sur le terrain pour soulager les attaquants dans leur pressing sur la défense nîmoise. Il parvient régulièrement à percuter et perforer le milieu visiteur, mais pousse légèrement son ballon. À la 18e minute, après quelques contres de part et d’autre, Sankharé voit Paul Bernardoni légèrement avancé et tente de le lober. Il est passeur décisif sur l'ouverture du score de Briand. Le gardien prêté par Bordeaux repousse le danger au-dessus de ses filets. Il sera remplacé par Nicolas De Préville

Samuel Kalu : Très discret sur les dix premières minutes, l’international nigérian parvient à faire la différence sur un parfait lancement de Lerager. Lybohy est obligé de réaliser une faute sur lui à la 12e minute. Par la suite, le coup franc de Kalu ne va rien donner. Lors du premier acte, l’ancien joueur de la Gantoise s’éteint petit à petit. Au retour des vestiaires, l’ailier droit se montre bien plus remuant. Quelques secondes après l’égalisation, Nîmes ne parvient pas à se replacer. Kalu profite de l’inattention du promu pour repiquer dans l’axe et se défaire de Lybohy avant de décocher une frappe de l’extérieur de la surface. Grâce à l’aide du poteau, le ballon rentre pour que les Marine et Blanc reprennent l’avantage au tableau d’affichage (3-2, 57e minute).

Jimmy Briand : Toujours dans le rôle de numéro neuf sur le front de l’attaque, l’ancien joueur de Guingamp n’est pas loin de faire la différence, mais le défenseur Miguel parvient à bloquer le numéro 7 bordelais. Sur une action qui part sur le côté gauche avec Maxime Poundjé, Briand est trouvé une première fois qui décale sur Lerager. Le danois la transmet immédiatement à Sankharé qui la met en une touche à Briand qui avait pris la profondeur. Avec sérénité, l’international français vient tromper Bernardoni d’un intérieur du pied qui rentre grâce à l’aide du poteau gauche à la 26e minute (1-0). Il va encore une fois très bien se placer pour aller chercher l’égalisation grâce à un superbe service en retrait de Sergi Palencia (1-1, 56e minute). Il sera remplacé à la 72e minute par Andreas Cornelius.

François Kamano : Comme lors des précédents matches, Kalu et François Kamano n’hésitent pas à permuter régulièrement. Placé côté droit à la 33e minute, il va armer une frappe de l’extérieur de la surface qui va passer juste à côté des cages de Paul Bernardoni. Lors de la seconde période, l’international guinéen se montre bien plus tranchant dans ses courses pour faire la différence.

Détails du match :

Les compositions d'équipes :

Girondins de Bordeaux (4-3-3) : Costil (C) - Palencia , Koundé, Lewczuk, Poundjé - Lerager, Plasil, Sankharé - Kalu, Briand, Kamano

Nîmes Olympique (4-4-2) : Bernardoni - Sofiane, Alakouch, Briançon, Lybohy, Miguel - Thioub, Bobichon, Valls, Ripart - Guillaume, Bozok

Buts : Jimmy Briand (26ème minute), Guillaume (32ème minute), Bobichon (44ème minute), Jimmy Briand (), Samuel Kalu ().

Cartons Jaunes : Sergi Palencia (49ème minute),

Changements : Maxime Poundjé remplacé par Youssouf Sabaly, Jimmy Briand remplacé par Andreas Cornelius, Younousse Sankharé remplacé par Nicolas De Préville (Girondins de Bordeaux), Baptiste Guillaume remplacé par Clement Depres, Sada Thioub remplacé par Faitout Maouassa (Nîmes Olympique)

Statistiques de la rencontre :

Possession : 50% de possession de balle pour les Girondins de Bordeaux contre 50% pour Les Girondins de Bordeaux.

Nombre de tirs : 15 tirs pour les Girondins de Bordeaux contre 15 tirs pour le Nîmes Olympique.

Corners : 8 corners pour les Girondins de Bordeaux pour 3 du côté du Nîmes Olympique

Précision de passes : 78% de passes réussies  pour les Girondins de Bordeaux contre 74 % de passes réussies pour Nîmes Olympique.

Affluence du Matmut Atlantique : 15012 spectateurs

HOMME DU MATCH

  • 12 Matchs joués
  • 3 Buts
  • 8 Titulaire
  • 1 Passes décisives
  • 4 Remplaçant
  • 1 Cartons jaunes
  • 723 Min. jouées
  • 0 Cartons Rouge

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

P G G N P G

Répartition des buts

29 buts marqués
20 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

1 Paris St G 27 9 9 0 0 32 6 26
2 Lille 19 9 6 1 2 17 7 10
3 Marseille 16 9 5 1 3 21 16 5
4 Montpellier 16 9 4 4 1 12 7 5
5 St Etienne 15 9 4 3 2 11 12 -1
6 Lyon 14 9 4 2 3 14 12 2
7 Bordeaux 14 9 4 2 3 13 11 2
8 Toulouse 13 9 3 4 2 10 12 -2
9 Strasbourg 12 9 3 3 3 16 13 3
10 Angers 11 9 3 2 4 11 12 -1
11 Rennes 11 9 3 2 4 12 14 -2
12 Nice 11 9 3 2 4 7 13 -6
13 Amiens 10 9 3 1 5 11 13 -2
14 Nimes 10 9 2 4 3 13 16 -3
15 Caen 10 9 2 4 3 10 13 -3
16 Dijon 10 9 3 1 5 9 13 -4
17 Reims 10 9 2 4 3 4 9 -5
18 Monaco 6 9 1 3 5 9 13 -4
19 Nantes 6 9 1 3 5 8 16 -8
20 Guingamp 5 9 1 2 6 6 18 -12
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Préparateur physique
Entraineur
Entraineur adjoint
Entraineur adjoint

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

1 Paris St G 27 9 9
2 Lille 19 9 6
3 Marseille 16 9 5
4 Montpellier 16 9 4
5 St Etienne 15 9 4
6 Lyon 14 9 4
7 Bordeaux 14 9 4
8 Toulouse 13 9 3
9 Strasbourg 12 9 3
10 Angers 11 9 3
11 Rennes 11 9 3
12 Nice 11 9 3
13 Amiens 10 9 3
14 Nimes 10 9 2
15 Caen 10 9 2
16 Dijon 10 9 3
17 Reims 10 9 2
18 Monaco 6 9 1
19 Nantes 6 9 1
20 Guingamp 5 9 1