Supporter des Girondins de Bordeaux 02 : site officiel du club de foot de MONTESCOURT LIZEROL - footeo

Très bon point à Lyon pour les Girondins !

7 novembre 2018 - 16:36

En déplacement dans le Rhône pour y affronter l’Olympique Lyonnais pour le compte de la 12e journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux ont réalisé un bon match nul. Néanmoins, ils peuvent être déçus tant ils ont malmené des Lyonnais très amorphes au Groupama Stadium (1-1).

Benoît Costil : Lors de la première demi-heure, le capitaine bordelais n’a pas grand-chose à faire tant les lyonnais semblent être en dedans. Sur le seul vrai danger de l’OL, il ne peut malheureusement rien sur le bel intérieur du pied d’Aouar. Hormis sur le but, Costil vit une partie très tranquille. 

Sergi Palencia : le latéral droit prêté par le FC Barcelone réalise une très belle première période. Il n’hésite pas à dédoubler dans le couloir droit. Toutefois, la plupart de ses centres n’arrivent pas à trouver preneur. Mais l’espagnol intensifie ses efforts tant sur le plan défensif qu’offensif en deuxième période. C’est sans doute la partie la plus aboutie du latéral du FC Barcelone depuis son arrivée en Gironde.

Jules Koundé : Koundé défend très bien en anticipation pour soulager son gardien. Il sauve devant sa cage un centre lyonnais. Le jeune défenseur bordelais réalise un très bon match en récupérant près de 17 ballons sur une cinquantaine de ballons touchés.

Pablo : Le défenseur international brésilien prend à l’individuel Moussa Dembelé. Il n’a pas grand-chose à faire tant les lyonnais sont amorphes lorsqu’ils ont le ballon. Au retour des vestiaires, l’ancien joueur des Corinthians essaie de porter plus le cuir pour apporter le danger dans la surface adverse.

Maxime Poundjé : Le latéral gauche formé au club prend régulièrement son couloir pour ennuyer le milieu lyonnais en première mi-temps. Mais il est souvent pris à défaut défensivement. Sur le but lyonnais, il est placé beaucoup trop haut ce qui oblige Pablo à dézoner. Derrière la défense bordelaise est prise à revers et ne peut que constater les dégâts avec le but d’Aouar. En deuxième mi-temps, Poundjé va réaliser une partie très bancale sur le plan défensif où il est souvent pris à défaut.

Jaroslav Plasil : Titulaire en lieu et place de Lukas Lerager (suspendu), Plasil amène beaucoup de verticalité dans le jeu bordelais. En deuxième période, il est un peu plus en dedans et disparaît au fur et à mesure de la rencontre.

Otavio : Le milieu défensif brésilien excelle pour gratter le maximum de ballon. Il se décale régulièrement sur le côté gauche de la défense lorsque Poundjé réalise des montées pour amener le surnombre. Il touche plus le ballon dans le second acte ce qui permet aux Girondins d’être dans la moitié de terrain lyonnaise. Comme à son habitude, le numéro 5 bordelais se démène sans le moindre calcul.

Younousse Sankharé : Le milieu relayeur donne toujours autant d’énergie pour aider au pressing sur la défense lyonnaise. On le voit régulièrement dans une position de numéro 10 juste derrière Jimmy Briand. En deuxième période, il n’est pas loin d’égaliser à la 55e minute sur une belle passe en cloche de Jimmy Briand, mais sa frappe passe au-dessus des filets d’Anthony Lopes. Dans le jeu, Sankharé confond vitesse et précipitation et rate régulièrement ses passes.

Yann Karamoh : Dès les dix premières minutes de jeu, Karamoh est lancé dans la profondeur par Briand suite à un bon pressing de la part de Sankharé sur Denayer. Quelques instants plus tard, Mr.Millot revient sur sa décision et siffle finalement une position de hors-jeu de la part de l’ancien Caennais grâce au VAR. Il touche énormément de ballons sans pour autant trouver la solution.

Jimmy Briand : Placé à la pointe de l’attaque bordelaise, Briand essaie de dézoner au maximum pour apporter plus de mouvement. Il n’est pas loin de débloquer la marque à la 35e minute sur une belle frappe de l’intérieur du pied à l’extérieur de la surface. Mais Anthony Lopes se détend pour écarter le danger. Bien lancé dans la profondeur, en seconde période, par Karamoh, il pique son ballon pour lober Lopes avancé. Le ballon passe juste à côté. Quelques instants il est remplacé par Andreas Cornelius. Sur un bon ballon de Koundé, Kamano se bat dans son duel, le cuir revient sur l’international danois qui ne se pose pas de question et reprend avec une frappe du gauche qui trompe un Lopes trop court. Les joueurs bordelais insistent sur leur point de fixation en multipliant les bons ballons sur  leur numéro 9.

François Kamano : L’international guinéen réalise une partie en demi-teinte même s’il touche beaucoup de ballons, mais souvent dans une position arrêtée. Après une prestation très terne, il est remplacé à la 75e minute par Nicolas De Préville. L’ancien joueur du Stade de Reims va se dépenser dans le duel physique pour enrayer les certaines vagues lyonnaises dans le dernier quart d’heure.

Détails du match :

Les compositions d'équipes :

Olympique Lyonnais (4-1-2-1-2) : Lopes - Rafael, Marcelo, Denayer, Mendy - Ndombele, Tousart, Aouar - Fekir - Dembele, Depay

Girondins de Bordeaux (4-3-3) : Costil (C) - Palencia, Koundé, Pablo, Poundjé - Plasil, Otavio, Sankharé - Karamoh, Briand, Kamano

Buts : H.Aouar (45ème), Andreas Cornelius (73ème)

Cartons jaunes : B.Traoré (Olympique Lyonnais), Sergi Palencia (Girondins de Bordeaux)

Carton rouge : Néant

Changements : B.Traoré remplace T.Ndombèlé, J.Ferri remplace N.Fékir, M.Terrier remplace L.Tousart (Olympique Lyonnais),  Andreas Cornelius remplace Jimmy Briand, Nicolas De Préville remplace François Kamano (Girondins de Bordeaux)

Statistiques de la rencontre :

Possession : 52% de possession de balle pour l’Olympique Lyonnais contre 48% pour les Girondins de Bordeaux.

Nombre de tirs : 6 tirs pour l’Olympique Lyonnais contre 17 tirs pour les Girondins de Bordeaux

Corners : 5 corners pour l’Olympique Lyonnais pour 5 du côté des Girondins de Bordeaux.

Précision de passes : 84% de passes réussies (405/485) pour l’Olympique Lyonnais contre 82% (367/446) de passes réussies pour les Girondins de Bordeaux.

Commentaires

1 Paris St G 47 17 15 2
2 Lille 34 19 10 4
3 Lyon 32 18 9 5
4 Montpellier 30 17 8 6
5 St Etienne 30 18 8 6
6 Marseille 27 17 8 3
7 Strasbourg 26 19 6 8
8 Rennes 26 18 7 5
9 Reims 26 19 6 8
10 Nice 26 18 7 5
11 Nimes 23 18 6 5
12 Bordeaux 21 16 5 6
13 Toulouse 21 18 5 6
14 Nantes 20 17 5 5
15 Angers 19 17 4 7
16 Caen 18 19 3 9
17 Amiens 16 17 5 1
18 Dijon 16 18 4 4
19 Monaco 13 18 3 4
20 Guingamp 11 18 2 5