Supporter des Girondins de Bordeaux 02 : site officiel du club de foot de MONTESCOURT LIZEROL - footeo

Première Victoire en Ligue 1 !

27 août 2018 - 20:57

Victoire au finish pour les Girondins [Joueur par Joueur Bordeaux-Monaco] Victoire au finish pour les Girondins [Joueur par Joueur Bordeaux-Monaco] 26/08 - 19:22 | Il y a 1 jour

Après deux défaites de rang en autant de matches de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux ont reçu en cet fin d’après-midi l’AS Monaco. Après 20 premières minutes de bonnes factures, les Girondins ont tenu tête aux Monégasques qui ont vu leur salut par le jeune Italien Pietro Pellegri. Kalu rate le coche sur le deuxième pénalty bordelais mais Kamano donne la victoire aux siens à la toute fin (2-1).

Benoît Costil : Lors des vingt premières minutes, le portier et capitaine des Girondins de Bordeaux n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent tant ce sont les Marine et Blanc qui ont le monopole du ballon. A la 24ème minute de jeu, suite à une frappe légèrement écrasée par Rony Lopes, Costil se détend pour écarter le danger.

Sergi Palencia : Comme lors de sa première à Toulouse, le latéral droit prêté par le Barça se montre très offensif en apportant une solution en continu pour Kalu. A la 32ème minute, il suit bien un mouvement à deux lancé par les Monégasques. Il vient stopper une vague offensive pour suppléer un Jules Koundé forcément dépassé. Lors du deuxième acte, il ne cesse de prendre son couloir. À tel point qu’il n’hésite pas à demander le ballon au Nigérian. Le catalan n’hésite pas à décocher une frappe aux 25 mètres qui passe au-dessus.

Jules Koundé : Le défenseur central retrouve sa place de prédilection dans l’axe centrale droit aux côtés de Pablo. Globalement impeccable, il va se faire totalement avoir par le placement et par le physique de Pietro Pellegri pour l’égalisation des joueurs de la Principauté. Le défenseur bordelais se fait prendre le ballon dans ses pieds par le géant italien qui conclut par la suite.

Pablo : Si Jules Koundé ne semble pas avoir de marquage individuel, c’est tout le contraire pour Pablo. Le défenseur brésilien est collé aux basques de Radamel Falcao en alternant entre la couverture de zone et le marquage individuel. Dans la majorité des duels, il aura été impeccable.

Maxime Poundjé : Comme depuis le début de la saison, le latéral gauche se montre très concerné dans les tâches défensives. On l’aura malheureusement très peu vu sur le plan offensif du fait du placement très haut sur le terrain de Sergi Palencia. Mais le joueur natif de Lormont va déborder dans les dernières minutes pour offrir le but du 2-1.

Lukas Lerager : Cette fois-ci, l’international danois n’est pas aux côtés de Plasil puisque Bédouet a décidé de remettre en place le 4-3-3. Il est régulièrement très haut sur le terrain pour gêner les Monégasques dans leur construction de jeu. Il sera remplacé par Younousse Sankharé à la 63ème minute. Il amène un peu plus d’impact physique et surtout de percussions dans les attaques bordelaises. Lancé dans la profondeur, il est fauché par Benaglio et il y a un deuxième penalty pour les Girondins de Bordeaux. Sankharé va être l’auteur de la passe décisive pour le doublé de Kamano.

Jaroslav Plasil :  Présent en tant que pointe basse du milieu de terrain bordelais pour mieux manoeuvrer le jeu. Le milieu de terrain tchèque n’hésite pas à rappeler à l’ordre Aurélien Tchouaméni pour une première mi-temps avec un manque d’allant défensif. A quelques minutes de la fin, il aura effectué quelques pertes de balle suite à un manque de concentration.

Aurélien Tchouaméni : En lieu et place de Younousse Sankharé, le jeune milieu de terrain formé aux Girondins joue dans une position plus reculée que celle du premier cité lors des deux derniers matches. A l’image de ses précédents matches, Tchouaméni n’hésite pas à réaliser un pressing très haut pour gêner au maximum la relance monégasque.

Samuel Kalu : Pour sa première en tant que titulaire, il n’hésite pas à garder le ballon pour mieux perforer le bloc monégasque. A la deuxième minute, il profite de la frappe contrée de Briand pour alerter Benaglio. Le néo-Bordelais est d’ailleurs demandeur de ballon. Kalu se montre très actif sur le terrain et multiplie les appels. Il décide de lancer Kamano à la 24ème minute. Le voyant hors-jeu, il décide de réaliser un sprint que Glik ne parvient pas à voir. Il frappe sur le poteau. Il est le Bordelais le plus remuant et ce n’est pas pour rien qu’à la pause, le nigérian ait subi 3 fautes. En seconde mi-temps, l’ex-joueur de la Gantoise est très remuant et sur un service de Briand, il crochète son vis-à-vis monégasque. Il parvient à obtenir un penalty.  Il se charge du deuxième penalty, mais Benaglio ne change pas de côté et réalise la parade qu’il faut.

Jimmy Briand : Attaquant de pointe dans le système d’Eric Bédouet, l’ancien Guingampais n’hésite pas réaliser un très gros travail dos au but pour permettre aux ailiers d’avoir davantage de libertés. Il sera remplacé par Nicolas De Préville à la 71ème minute qui se sera battu comme il a pu, mais fait preuve de maladresse.

François Kamano :  Beaucoup moins sollicité du fait d’un côté droit qui est redevenu l’un des éléments forts des Girondins de Bordeaux, le Guinéen a fort à faire face à Traoré et Glik qui le suivent de très près à chaque appel dans la profondeur. Pour perturber la défense monégasque, Kalu et Kamano n’hésitent pas à permuter. C’est lui qui débloque le compteur en transformant le penalty. Quelques minutes plus tard, bien lancé par Poundjé, il perfore la défense monégasque, mais bute sur Benaglio. Sur un corner, il n’est pas loin de pousser le ballon au fond des filets, mais le gardien monégasque veille au grain. Sur la dernière action du match, Poundjé prend son couloir et donne le ballon dans la surface à Sankharé qui décale Kamano. Ce dernier ajuste Benaglio d’un superbe intérieur du pied.

 

Détails du match :

Composition des deux équipes :

Girondins de Bordeaux : Costil © - Palencia, Koundé, Pablo, Poundjé - Lerager, Plasil, Tchouaméni - Kalu, Briand, Kamano

AS Monaco : Benaglio - Touré, Jemerson, Glik, Barreca - Aholou, Tielemans - Grandsir,  Traoré, Lopes - Falcao © 

Remplacements :

Younousse Sankharé remplace Lukas Lerager (63ème minute), Nicolas De Préville remplace Jimmy Briand (70ème) pour les Girondins de Bordeaux

Pietro Pellegri remplace Adama Traoré (58ème minute), Jordi Mboula remplace Samuel Grandsir (61ème minute), Djibril Sidibé remplace Almamy Touré (76ème minute).

Cartons : 

Jaunes : François Kamano (89ème minute),  Diego Benaglio (85ème), Pietro Pellegri (93ème)

Rouge : Néant

Nombre de tirs :  14 tirs dont 6 cadrés pour les Girondins de Bordeaux contre 15 tirs dont 5 cadrés pour l’AS Monaco.

Possession de balle : 46% de possession de balle pour Bordeaux et 54% de possession de balle pour AS Monaco.

Pourcentage de passes réussies :

76% pour les Girondins, 78% pour l’AS Monaco.

Affluence : 21690 personnes spectateurs au Stade Matmut Atlantique.

Commentaires

Les Filles perdent 3-0 à Lyon ! et 5 autres environ 13 heures
3-1
Bordeaux U19 Fém. / Toulouse 1 jour
Bordeaux U19 Fém. / Toulouse et 5 autres : résumés des matchs 1 jour
seb bourlon a pronostiqué 2018-2019 1 jour
1-1
Chateauroux / Bordeaux U17 2 jours
6-0
Bordeaux U19 / Niort 2 jours
0-0
Les Herbiers / Bordeaux 2 2 jours
3-0
Lyon / Bordeaux Fém. 2 jours
2-0
Montpellier / Bordeaux 2 jours
seb bourlon a pronostiqué 2018-2019 5 jours
chrysetolive a pronostiqué 2018-2019 6 jours
13-2
Bordeaux U13 Fém. / Bassens 7 jours
Bordeaux U13 Fém. / Bassens et 2 autres : résumés des matchs 7 jours
1-2
Le Bouscat / Bordeaux U13 1 7 jours
2-3
Albi / Bordeaux U19 Fém. 7 jours
1 Paris St G 30 10 10
2 Lille 22 10 7
3 Montpellier 19 10 5
4 Marseille 19 10 6
5 Lyon 17 10 5
6 St Etienne 16 10 4
7 Strasbourg 15 10 4
8 Bordeaux 14 10 4
9 Toulouse 13 10 3
10 Angers 12 10 3
11 Rennes 12 10 3
12 Caen 11 10 2
13 Reims 11 10 2
14 Nice 11 10 3
15 Nimes 10 10 2
16 Dijon 10 10 3
17 Amiens 10 10 3
18 Nantes 9 10 2
19 Monaco 6 10 1
20 Guingamp 6 10 1