Supporter des Girondins de Bordeaux 02 : site officiel du club de foot de MONTESCOURT LIZEROL - footeo
Championnat
0
1
21 avril 2018 20:00
Paris St G
77'
Lo Celso
  • Eclaircies
  • Sec
  • Faible
77 min
But encaissé
Lo Celso
79 min
Pelouse naturelle
20:00 - 21 avril 2018
Arbitre Central
Mr Gautier
NC
NC
Si mal payés… [joueur par joueur Bordeaux-PSG] Si mal payés… [joueur par joueur Bordeaux-PSG] 22/04 - 23:53 | Il y a 2 semaines

Généreux et parfois inspirés offensivement, les Girondins se sont inclinés après avoir malmené le PSG (0-1). Une défaite difficile à avaler, mais l’absence de réalisme sur des situations très franches aura plombé la soirée bordelaise. Retour sur le match du FCGB, joueur par joueur.

Benoît Costil (cap) : Le capitaine bordelais ne peut rien sur le but de Lo Celso (77eme minute), la frappe du milieu argentin traversant une forêt de joueurs placés devant lui suite à un corner. Avant cela, le gardien des Girondins s’était détendu pour sortir une frappe enroulée du même Lo Celso en début de match. Le reste de sa partie aura été sans accroc avec de bonnes interventions pour soulager sa défense. 

Youssouf Sabaly : Très actif dans son couloir, le défenseur droit bordelais a montré son meilleur visage s’accrochant régulièrement défensivement et apportant sa saine agressivité offensivement. Un centre parfait pour une tête ratée de Kamano en première période et un déboulé entre deux Parisiens pour créer une occasion dangereuse en deuxième mi-temps sont à son actif. Ses montées rageuses auraient souvent mérité un meilleur sort.

Pablo : Le patron de la défense bordelaise a éteint Cavani avec la complicité de Koundé. Toujours prompt à mettre la jambe au dernier moment, et auteur de superbes transversales pour modifier le jeu en première période, le défenseur brésilien a produit une grosse prestation. L’histoire aurait pu être encore plus belle si Areola n’avait pas détourné sa tête à bout portant sur corner à la 74eme minute. Une tête qui aurait permis aux Girondins d’ouvrir le score.

Jules Koundé : Le coéquipier de Pablo a joué son match avec sérénité malgré la grosse opposition parisienne. De bonnes interventions sans jamais s’affoler et des relances assez propre sont à mettre à son crédit, malgré quelques complications dans ce domaine en fin de match. Il aurait pu lui aussi être le héros de son équipe en égalisant à la dernière minute, s’il n’avait pas été contré par un tacle désespéré de Berchiche alors qu’un ballon d’égalisation en or était revenu dans ses pieds.

Maxime Poundjé : On ne pourra pas lui enlever sa débauche d’énergie très importante. Ni sa qualité dans les passes. Ni un parcours presque irréprochable en défense, prenant parfois le dessus sur Mbappé lorsque celui-ci décidait de tenter sa chance de son côté. À l’inverse, il commet un impair en étant largement en retard et en couvrant Mbappé pour une frappe au dessus qui aurait pu faire mal en première période. Ses centres sont restés assez maladroits, tout comme deux positions de hors-jeu flagrantes sur de bonnes positions d’attaques girondines en première mi-temps.

Jaroslav Plasil : Le milieu de terrain bordelais a longtemps été le meneur de jeu reculé de son équipe, animant à merveille les transitions vers l’avant. Encore au four et au moulin, plein de vivacité, il a donné le ton au niveau du rythme avant de légèrement faiblir en deuxième période. Remplacé par Gaëtan Laborde à la 79eme minute.

Lukas Lerager : L’international danois qui a souvent été critiqué pour son déchet technique, s’est rattrapé face à Paris en jouant simple mais juste. C’est surtout son impact physique qui fut brillant face au club de la capitale, allant sans cesse chercher ses adversaires et récupérant des ballons en avançant qui ont permis la conduite de bonnes actions pour les Girondins. À l’instar de plusieurs de ses coéquipiers, il manque deux grosses occasions en deuxième mi-temps qui auraient pu changer la face du match girondin : une lourde frappe à l’entrée de la surface sortie par Areola, et une autre ratée alors qu’il se trouvait seul au point de pénalty suite à un centre venu de la droite.

Younousse Sankharé : Le milieu girondin a fait preuve d’une grande activité, collant à chaque action offensive et défensive et s’arrachant sur chaque ballon passant dans sa zone. On regrettera peut-être un manque d’impact sur les rares situations de frappes en sa faveur, lui qui est capable d’être un milieu buteur. Remplacé par Souhalio Meïté à la 70eme minute.

Malcom : Le milieu offensif bordelais est certainement la grosse déception de la rencontre côté girondin. Très timide en première période, il s’est fait remarquer par une frappe lointaine sans panache et des corners globalement mal tirés même si un petit pont sur Berchiche amenant un centre en or détourné par Alves a semblé le réveiller lors de la fin du premier acte. Mais sa deuxième période fut tout aussi compliquée offensivement. Pris dans l’engagement physique, il a peu existé. Il aurait pu tout de même marquer sur une occasion idéale, seul en retrait pour frapper, mais son tir s’est envolé. Un bon débordement et une passe en retrait pour Lerager ou ce coup-franc bien tiré pour Pablo auraient pu lui offrir une passe décisive et là aussi adoucir le bilan. Malgré tout, il n’a pas rechigné et a beaucoup aidé Sabaly à défendre.

François Kamano : De multiples occasions, une tête non-cadrée sur un superbe service de Sabaly en première mi-temps, de belles situations de frappes mal négociées ou mal exécutées… Le moins que l’on puisse dire c’est que le milieu bordelais a eu l’opportunité de se mettre en valeur. Mais le déchet est encore trop important pour celui qui avait marqué trois buts lors des deux derniers matchs. Face à Paris, malgré de bonnes percussions, le joueur guinéen aura trop regardé ses crampons au lieu de lever la tête pour renverser le jeu. Des regrets pour Bordeaux car l’ancien bastiais avait la capacité pour faire décanter les choses.

Martin Braithwaite : Auteur d’une frappe puissante au premier poteau qui aurait pu permettre à Bordeaux d’ouvrir le score sans une manchette d’Areola, mettant Bordeaux en confiance à la 19eme minute, l’ancien toulousain a aussi beaucoup travaillé. Mais un manque d’audace lui a été préjudiciable, comme sur cette occasion en deuxième mi-temps où après avoir pris Kimpembe de vitesse il ralentit en attendant du soutien au lieu de tenter quelque chose dans la surface malgré le repli des autres parisiens. Un match courageux mais parfois maladroit. Remplacé par Nicolas De Préville à la 71eme minute.

Gustavo Poyet : L’entraîneur bordelais avait bien préparé son équipe puisque cette dernière s’est montrée cohérente et même régulièrement dangereuse pour un PSG rarement autant bousculé cette saison. Le technicien uruguayen qui était repassé en 4-3-3 malgré le succès de son changement de système à Montpellier, a tout tenté après l’ouverture du score de Lo Celso, en passant à deux attaquants de pointe, mais sans succès. Le coup était presque parfait, mais seule un peu de précision et de réussite auront manqué à ses joueurs pour remporter le match.

Par Florian RODRIGUEZ

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

G G G G G G

Répartition des buts

56 buts marqués
54 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

1 Paris St G 93 38 29 6 3 108 29 79
2 Monaco 80 38 24 8 6 85 45 40
3 Lyon 78 38 23 9 6 87 43 44
4 Marseille 77 38 22 11 5 80 47 33
5 Rennes 58 38 16 10 12 50 44 6
6 Bordeaux 55 38 16 7 15 53 48 5
7 St Etienne 55 38 15 10 13 47 50 -3
8 Nice 54 38 15 9 14 53 52 1
9 Nantes 52 38 14 10 14 36 41 -5
10 Montpellier 51 38 11 18 9 36 33 3
11 Dijon 48 38 13 9 16 55 73 -18
12 Guingamp 47 38 12 11 15 48 59 -11
13 Amiens 45 38 12 9 17 37 42 -5
14 Angers 41 38 9 14 15 42 52 -10
15 Strasbourg 38 38 9 11 18 44 67 -23
16 Caen 38 38 10 8 20 27 52 -25
17 Lille 38 38 10 8 20 41 67 -26
18 Toulouse 37 38 9 10 19 38 54 -16
19 Troyes 33 38 9 6 23 32 59 -27
20 Metz 26 38 6 8 24 34 76 -42
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Kiné
Préparateur physique
Entraineur
Entraineur adjoint
Entraineur adjoint
Entraineur adjoint

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

Mise à pied de Poyet ! et 4 autres environ 5 heures
2-1
Bordeaux / Mariupol (UKR) environ 5 heures
Bordeaux / Mariupol (UKR) : résumé du match environ 5 heures
Bordeaux : nouveau joueur environ 20 heures
seb bourlon a pronostiqué 2018-2019 environ 21 heures
Paris FC / Bordeaux Fém. 1 jour
0-2
Montauban (D2) / Bordeaux Fém. 1 jour
0-2
Montauban (D2) / Bordeaux Fém. 1 jour
Montauban (D2) / Bordeaux Fém. : résumé du match 1 jour
chrysetolive a pronostiqué 2018-2019 4 jours
Défaite contre Strasbourg ! 4 jours
0-2
Bordeaux / Strasbourg 4 jours
Bordeaux / Strasbourg : résumé du match 4 jours
Défaite de la N2 ! 2-0 à Moulins et 4 autres 6 jours
2-0
Moulins/Yzeure / Bordeaux 2 6 jours
1 Marseille 3 1 1
2 Paris St G 3 1 1
4 Monaco 3 1 1
3 Lille 3 1 1
5 Lyon 3 1 1
6 Strasbourg 3 1 1
7 Nimes 3 1 1
8 Dijon 3 1 1
9 St Etienne 3 1 1
10 Reims 3 1 1
11 Angers 0 1 0
12 Guingamp 0 1 0
13 Montpellier 0 1 0
14 Nice 0 1 0
15 Nantes 0 1 0
17 Amiens 0 1 0
16 Rennes 0 1 0
18 Bordeaux 0 1 0
19 Caen 0 1 0
20 Toulouse 0 1 0