Supporter des Girondins de Bordeaux 02 : site officiel du club de foot de MONTESCOURT LIZEROL - footeo
Championnat
0
0
25 février 2018 15:00
Nice
2
61 min
75 min
78 min
Carton jaune
Carton jaune
Pelouse naturelle
15:00 - 25 février 2018
Arbitre Central
Mr Schneider
NC
23027 spectateurs
Le coup de barre bordelais [joueur par joueur Bordeaux-Nice] Le coup de barre bordelais [joueur par joueur Bordeaux-Nice] 25/02 - 19:14 | Il y a 1 semaine

Auteurs de quatre frappes, sur la barre et les poteaux, les Girondins ont fait preuve de malchance dimanche face à Nice (0-0). Mais des imprécisions techniques récurrentes dans le jeu ont aussi empêché les joueurs bordelais de faire mieux.

 

Benoît Costil (cap) : Le gardien girondin n’a pas eu le loisir de se mettre en évidence face à une équipe niçoise à la peine offensivement. Et sur les rares opportunités adverses, le capitaine bordelais a pu compter sur un brin de réussite : Alassane Plea n’a pas cadré deux très grosses occasions en début de match et Nicolas De Préville a sauvé sur sa ligne une tête de Pablo qui était à deux doigts de le tromper.

 

Youssouf Sabaly : Timide offensivement en première période, il a surtout connu des difficultés dans son registre prioritaire, la défense, en se faisant piéger par le jeu de Lees-Melou. En suivant constamment le milieu offensif niçois qui repiquait sans cesse dans l’axe, le défenseur droit bordelais a laissé de l’espace au latéral gauche Coly qui s’est régalé de ces opportunités. Une deuxième mi-temps plus profitable quand Bordeaux a mis le pied sur le ballon avec beaucoup de danger apporté à l’image de cette passe caviar pour Gaëtan Laborde suite à un pressing payant sur Lees-Melou à la 82eme minute.

 

Paul Baysse : Costaud physiquement, n’hésitant pas à s’arracher en fin de match pour récupérer rapidement le ballon sur les rares attaques niçoises, et assez rigoureux au marquage, le défenseur central girondin a fait le travail pour son retour en tant que titulaire. L’ancien niçois s’est aussi distingué par sa capacité à replacer en permanence ses coéquipiers et par un tir réflexe sur le poteau suite à un corner à la 89eme minute.

 

Pablo : Le compère de Paul Baysse a connu de l’alternance dans la qualité de son match. Globalement sérieux au marquage, il est néanmoins pris par le mouvement sur la frappe dangereuse de Plea à la 10eme minute de jeu. Le défenseur central bordelais aurait pu aussi marquer contre son camp d’une tête à la 80eme minute. D’un point de vue technique, ses relances parfois précipitées et directement en touche ont parfois tranché avec la qualité de quelques unes de ses transversales pour faire avancer le jeu.

 

Maxime Poundjé : Le latéral gauche bordelais a commencé par laisser Plea placer une frappe qui aurait pu donner l’ouverture du score à Nice en début de match, avant de rentrer dans la partie et de ne plus rien laisser passer, jaillissant constamment devant ses adversaires. Au rayon offensif, le défenseur girondin a apporté régulièrement le surnombre mais ses frappes de loin parties en tribunes ou à côté n’ont pas été profitables.

 

Jaroslav Plasil : Titulaire surprise dans un rôle de récupérateur assez bas, le doyen girondin a mis du temps à rentrer dans son match. Quelques passes latérales pas assez précises lors de phases de transition après la récupération du ballon auraient pu être dangereuses lors du premier quart d’heure. L’international tchèque est ensuite monté en puissance en allant frotter avec les adversaires pour la récupération du ballon et a pris de l’ampleur dans le jeu en faisant office de rampe de lancement efficace.

 

Lukas Lerager : Souvent au contact des attaquants, le milieu danois s’est projeté plus qu’à l’accoutumée mais des imprécisions techniques dans la surface l’ont empêché d’apporter une vraie plus-value dans le registre offensif. Même s’il a su gratter quelques ballons, il fut moins en vue dans le secteur de la récupération qu’il affectionne. Mais face à une équipe niçoise en difficulté dans l’élaboration du jeu, ce manque d’intensité restera anecdotique.

 

Souhalio Meïté : Auteur d’une frappe sur le poteau à la 12eme minute après un ballon récupéré au point de pénalty, l’ancien lillois semblait être parfaitement rentré dans son match. Mais en abusant parfois de dribbles statiques qui n’ont pas fait pour autant avancer les actions de l’équipe et en manquant de tranchant dans ses enchaînements, le joueur prêté par Monaco n’a pas eu un impact assez important sur le jeu girondin.

 

François Kamano : Percutant et efficace sur ses gestes techniques, l’ancien bastiais a épuré son jeu et s’est montré dangereux sur chaque accélération. Il est à l’origine de double occasion girondine de la 12eme minute en débordant énergiquement, et a permis à Bordeaux d’avancer régulièrement de manière dangereuse. Deux pénaltys impossibles à siffler pour M.Schneider en s’écroulant volontairement sur ses adversaires ternissent inutilement sa prestation, d’autant que la première action, suite à un duel avec Sarr, aurait pu permettre à Bordeaux de faire mal aux Aiglons dès la 5eme minute de jeu avec plus de flair. Remplacé par Valentin Vada à la 76eme minute.

 

Nicolas De Préville : Travailleur, il fut aussi parfois brillant à l’image de ses deux grosses frappes sur la barre. Une en première période côté gauche, en enroulant à l’entrée de la surface de réparation, et une seconde à la 90eme minute en reprenant un ballon traînant dans la surface. À côté de ces beaux gestes malchanceux, l’ancien lillois a aussi offert pas mal d’imprécisions techniques et quelques frappes trop molles depuis l’extérieur de la surface de réparation. Bordeaux peut néanmoins remercier son joueur qui a sauvé l’équipe à la 80eme minute en traînant sur sa ligne et en dégageant une tête à bout portant de Pablo qui prenait le chemin des filets.

 

Martin Braithwaite : L’ancien toulousain aurait pu ouvrir son compteur avec les Girondins si Benitez n’avait pas sorti miraculeusement sa frappe à bout portant suite au poteau de Meïté. Un manque de réussite pour l’attaquant girondin qui a semblé marqué par cet échec de la 12eme minute puisque le reste de son match fut assez terne. Dévolu à un poste d’attaquant de pointe qui ne réussit pas à beaucoup de monde aux Girondins, le joueur danois a été remplacé par Gaëtan Laborde (61eme minute) qui n’a pas fait mieux que son compère en frappant à côté sur un service idéal de Sabaly à la 82eme minute.

 

Gustavo Poyet : En l’absence de Malcom, le coach bordelais avait décidé de changer son trident offensif en redonnant sa chance à Kamano et en titularisant Braithwaite en pointe à la place de Laborde. Plasil au milieu à la place d’Otavio et Baysse de retour en défense à la place de Koundé étaient les autres choix de l’entraîneur. Plasil plutôt intéressant, Baysse solide et Braithwaite à deux doigt de marquer en début de match auraient pu donner raison à leur entraîneur assez rapidement. Par la suite, les choix de l’entraîneur girondin, au moment où Bordeaux poussait en deuxième mi-temps, n’ont pas apporté les résultats escomptés. Dans une période où Nice ne réussissait plus à investir le camp bordelais, le technicien uruguayen des Girondins n’a pas pris l’option d’associer Laborde et Braithwaite en enlevant un milieu axial, préférant faire un changement poste pour poste en pointe. Une deuxième possibilité de renforcer l’attaque n’a pas été prise au moment de l’entrée de Vada qui a occupé le couloir gauche à la place de Kamano. En privilégiant la stabilité, et devant les quelques poteaux touchés, l’entraîneur bordelais a préféré miser sur la continuité tactique jusqu’au bout.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

G P G G G G

Répartition des buts

56 buts marqués
54 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

1 Paris St G 93 38 29 6 3 108 29 79
2 Monaco 80 38 24 8 6 85 45 40
3 Lyon 78 38 23 9 6 87 43 44
4 Marseille 77 38 22 11 5 80 47 33
5 Rennes 58 38 16 10 12 50 44 6
6 Bordeaux 55 38 16 7 15 53 48 5
7 St Etienne 55 38 15 10 13 47 50 -3
8 Nice 54 38 15 9 14 53 52 1
9 Nantes 52 38 14 10 14 36 41 -5
10 Montpellier 51 38 11 18 9 36 33 3
11 Dijon 48 38 13 9 16 55 73 -18
12 Guingamp 47 38 12 11 15 48 59 -11
13 Amiens 45 38 12 9 17 37 42 -5
14 Angers 41 38 9 14 15 42 52 -10
15 Strasbourg 38 38 9 11 18 44 67 -23
16 Caen 38 38 10 8 20 27 52 -25
17 Lille 38 38 10 8 20 41 67 -26
18 Toulouse 37 38 9 10 19 38 54 -16
19 Troyes 33 38 9 6 23 32 59 -27
20 Metz 26 38 6 8 24 34 76 -42
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Dirigeants
Kiné
Préparateur physique
Entraineur
Entraineur adjoint
Entraineur adjoint
Entraineur adjoint

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Joueur
  • 10 Supporters

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU