Supporter des Girondins de Bordeaux 02 : site officiel du club de foot de MONTESCOURT LIZEROL - footeo

Bilan MALCOM

12 juin 2016 - 15:43

Une recrue d’avenir

Jean-Louis Triaud n’a eu de cesse de le clamer : le départ de Malcom, au Brésil, a été ressenti comme un véritable « séisme ». C’est par l’intermédiaire de Charles Camporro, toujours en relation avec le club depuis le Brésil, que les Girondins de Bordeaux ont pu tenter ce « pari » qui n’en n’est pas vraiment un tant le jeune joueur a du talent dans les pieds. En revanche, si le Président bordelais assure que tout a été fait dans les règles au niveau de son transfert (par rapport à la FIFA), il est difficile de croire que ce soit le cas. En effet, au Brésil, les droits du joueur appartenaient à diverses entités, ne laissant que très peu la place à un « transfert sec », sans qu’il y ait des contreparties lors d’une prochaine vente, avec notamment des pourcentages pour les parties concernées (Lire ICI )

 

Photo Iconsport

Photo Iconsport

 

Des débuts prometteurs

Optimistes, nous le sommes. Si le jeune brésilien a été lancé dans des conditions difficiles avec la réception de Saint-Étienne (1-4), il se mit en valeur trois jours plus tard lors de la réception de Nantes en inscrivant son premier but sous ses nouvelles couleurs. Technique, rapide, tentant des choses, il fut un peu éclipsé par la révélation Adam Ounas qui était dans le même registre, et surtout déjà un peu plus habitué au jeu français. Mais le brésilien montra déjà quelques signes d’intégration, Willy Sagnol et Jean-Louis Triaud reconnurent d’ailleurs qu’il était déjà bien plus acclimaté que l’autre sud-américain arrivé en même temps que lui, Mauro Arambarri. Résultat, il fit une passe décisive à Troyes, fut buteur contre Lorient, et aurait même pu être aussi buteur contre Angers si la barre n’avait pas repoussé son magnifique coup franc (qui fut repris pour un but au final de Diego Rolan). D’ailleurs, soyons clairs, il est un véritable atout sur les coups de pieds arrêtés, corners comme coups-francs, secteur où nous étions un peu orphelins depuis le départ de Wahbi Khazri.

 

La saison de la révélation ?

Il n’a que 19 ans mais restons lucides, il ne sera pas bordelais pendant des années. Malcom n’est que de passage, Bordeaux représentant uniquement un tremplin pour lui. Mais il semble déjà bien intégré et heureux d’être là. En témoigne son sourire permanent et sa disponibilité au niveau des supporters, celui-ci n’hésitant pas à braver les interdits en signant par exemple des autographes de derrière les grilles, en fin de séance. Incontestablement, cela témoigne d’une acclimatation qui est en train de se faire assez rapidement… Nul doute que la prochaine saison sera un véritable test, celui de savoir si la cellule de recrutement bordelaise ne s’est pas trompée… Mais sincèrement, au risque de nous répéter, il y a peu de chances que ce transfert soit un flop…

 

Malcom

 

Ses statistiques

Ligue 1

12 matches joués dont 5 en tant que titulaire

536 minutes de jeu

1 but marqué

1 passe décisive

6 tirs cadrés sur 12

21 corners

2 hors-jeux

0 carton jaune et rouge

7 fautes commises

13 fautes subies

 

Coupe de France

1 match joué, pas comme titulaire

39 minutes de jeu

1 but marqué

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Joueur
  • 10 Supporters

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU