Bilan Milan GAJIC

24 mai 2016 - 08:12

Milan Gajic est venu remplacer Mariano, parti au FC Séville. Champion du Monde des moins de vingt ans, le jeune serbe arrive avec déjà avec une petite carte de visite mais sans réelle expérience.

 

Une recrue pour l’avenir

Le discours du joueur d’avenir ne nous déplait pas. Mais difficile de venir remplacer un joueur tel quel Mariano aussi facilement… Toujours est-il que le jeune serbe correspond parfaitement à la stratégie de recrutement préconisée par la direction depuis quelques années, à savoir « faire des coups ». Maintenant, dans un contexte où tout va plus vite, où les résultats doivent être immédiats, le moindre retard au niveau de l’acclimatation porte préjudice à l’équipe. En concurrence avec Frédéric Guilbert, le jeune serbe eut du mal à obtenir une place de titulaire, même s’il joua de la 3ème à la 6ème journée de Ligue 1, avec notamment un coaching marquant de Willy Sagnol contre Lyon qui le sortit dès la demi-heure de jeu pour un « choix tactique ».

 

Fracture de fatigue

Rassurons nous, il n’est pas le seul cette saison à ne pas s’être imposé à ce poste de latéral droit. Il y eut aussi Frédéric Guilbert, qui se révéla finalement dans l’axe, et également André Poko, reconverti pour l’occasion et étant celui qui « apportait le plus de certitudes » à ce poste qui n’est vraiment pas le sien. Mais en dehors de la concurrence, c’est surtout la blessure qui éloigna Milan d’un temps de jeu qui lui était promis. Ainsi, de novembre 2015 à mars 2016, il ne disputa aucune rencontre, la faute à une blessure qu’il avait cachée. C’est son Président, Jean-Louis Triaud, qui mit les choses au clair. « Il y a un point d’interrogation sur Milan Gajić. On le trouvait curieux à l’entraînement, il avait l’air de se retenir. Après investigation, il nous a avoué qu’il avait très mal au pied. Et on s’est aperçu qu’il avait une fracture de fatigue. Le gamin voulait tellement jouer qu’il ne disait rien. Résultat des courses, on ne sait pas jusqu’à quand il est arrêté. Mais lui aussi va bien finir par revenir. Donc on s’était dit que recruter un arrière droit n’était pas la priorité. Mais bon, une opportunité comme Debuchy… En plus, le garçon est sympa, expérimenté, et a consenti à faire des efforts financiers pour jouer. Tout cela donne encore plus envie de le recruter ». Un mois plus tard, JLT reconnaissait cependant qu’il se posait vraiment des questions sur le talent de son jeune joueur, recruté par la cellule de recrutement.

 

Photo Icon Sport

Photo Icon Sport

 

Quel avenir ?

Clairement, pour la nouvelle saison, le poste de latéral droit sera un des chantiers principaux. Mathieu Debuchy parti, nous revoici avec le même problème que cet hiver : qui au poste de latéral droit ? Sous contrat jusqu’en 2020, Milan devrait être la favori pour le poste, mais il ne donne aucune garantie quant à ses prochaines prestations. Frédéric Guilbert donne l’impression de se plaire dans l’axe de la défense et ses prestations parlent d’elles-mêmes. Quant à André Poko, il avait clairement prévu qu’il ne s’agissait que d’un dépannage. Bordeaux va-t-il se pencher sur le recrutement d’un latéral droit ? Si le club a vraiment des ambitions, il le faudra. Afin d’épauler Milan et le faire progresser, pour au final montrer que la cellule de recrutement ne s’est pas trompée…

 

 

Ses statistiques

Ligue 1

9 matchs joués dont 7 en tant que titulaire

587 minutes de jeu

1 but marqué

1 tir cadré sur 2

1 hors-jeu

0 carton jaune

0 carton rouge

4 fautes commises

3 fautes subies

 

Coupe de France et de la Ligue

Néant

 

Ligue Europa

3 matches joués

180 minutes de jeu

2 fautes commises

1 faute subie

1 carton jaune reçu

 

Milan Gajic

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Joueur
  • 10 Supporters

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU